Renseignement somalien: un pays étranger a planifié l’attentat de Mogadiscio

Spread the love

AA / Istanbul

L’agence nationale somalienne de renseignement et de sécurité a déclaré, lundi, qu’un pays étranger a planifié l’attentat de Mogadiscio, qui a coûté la vie à près de 80 personnes, dont deux ressortissants turcs.

L’agence a déclaré, dans un communiqué publié sur son site Internet et sur les réseaux sociaux, que le rapport initial sur l’attentat suicide, survenu samedi, avait été présenté au gouvernement.

Le communiqué indique que l’attentat a été planifié et géré par un pays étranger et qu’une coopération avec un certain nombre de services de renseignement internationaux sera mise en place pour découvrir les circonstances de cette attaque.

Un attentat-suicide avait eu lieu, samedi, à une intersection très fréquentée du sud-ouest de la capitale somalienne, tuant des dizaines de personnes, dont deux citoyens turcs, et en blessant environ 125 autres, selon l’Associated Press citant un service d’ambulance gratuit appelé « Amen » en Somalie.

Une source sécuritaire a déclaré à Anadolu que l’explosion visait un centre des douanes au carrefour « X Control », dans le centre de la capitale somalienne, qui était bondé de voitures.

Aucune partie n’a revendiqué la responsabilité de l’attentat contre le centre des douanes, mais d’aucuns pointent déjà du doigt le mouvement des Shebabs, coutumier de tels attentats.

Un avion militaire turc transportant de l’aide est arrivé, dimanche matin, dans la capitale somalienne Mogadiscio à la suite de l’attaque.

« Des avions des forces armées turques, transportant personnel et matériel médical, sont arrivés à Mogadiscio en soutien à nos frères somaliens blessés lors de l’odieux attentat terroriste survenu en Somalie », a déclaré, dimanche, le ministère turc de la Défense nationale sur Twitter.

En représailles pour ces attaques, les États-Unis et la Somalie ont mené, lundi, trois frappes aériennes contre le groupe des Shababs, tuant quatre membres, a annoncé dimanche le Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM).

L’AFRICOM a déclaré, dans un communiqué, que l’opération militaire s’était concentrée sur les éléments armés des Shabaabs affiliés à Al-Qaïda dans deux endroits, Qunyo Barrow et Caliyoow Barrow.

Le Mouvement des Shabaabs a fait des ravages en Afrique de l’Est, tuant des milliers de personnes.

En 2017, ses éléments armés ont tué plus de 580 personnes dans des attentats à la bombe à Mogadiscio. (Anadolou)

Tags : Somalie, renseignements somaliens, Shebabs, attentat Mogadiscio, terrorisme,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *